MAYEUR Jean-Marie, La séparation des Eglises et de l’Etat, Ed. de l’Atelier, 2005,

Ce livre est la réédition, avec des compléments, d’un ouvrage publié en 1966 dans la collection  » Archives  » de Pierre Nora, aux Editions Julliard. Cette histoire de la séparation des Eglises et de l’Etat est nourrie par la presse, les débats parlementaires et des archives diverses.

Votée et mise en ?uvre dans un climat de lutte, la loi de 1905 mena à un régime de séparation dans la concorde. Le cadre libéral de la loi, et la jurisprudence qui en découle, sont à même de répondre aux questions nouvelles de notre temps sur la place des religions dans la République. Ce livre est une référence qui, par-delà les idées reçues, éclaire l’esprit de la loi et sa pratique.

 » La grande réforme de la Séparation, la plus grande qui ait été tentée dans notre pays depuis la Révolution française  » ; ces mots du socialiste Jean JaurÚs, le 30 avril 1905, disent l’ampleur des débats que suscitÚrent dans l’opinion française la discussion du projet de loi de Séparation des Eglises et de l’Etat, et son application. A travers un certain nombre de documents : discours parlementaires, polémiques de presse, rapports de procureurs généraux, archives ecclésiastiques, revit la crise de la Séparation. Le vote de la loi est le point d’aboutissement du conflit qui depuis des décennies oppose l’Eglise catholique et la République. Bien peu parmi les adversaires et les partisans de la loi imaginaient qu’elle conduirait à un régime libéral de séparation dans la concorde, celui que connaît la France d’aujourd’hui. –Ce texte fait référence à une édition épuisée ou non disponible de ce titre.

est
Tous les Articles par

Laisser un Commentaire

bad loan credits2nd loan houseloans policyguarnteed auto loanstoday loansodva loansfree loan calchome loan nursesflagstar va loansaussie hoam loansbank loans natwestmultiple payday loan lendersgao loan guaranteesmhdc loan programsunsecured loan